Français | English
À quoi sert la comparaison internationale en éducation ?

À quoi sert la comparaison internationale en éducation ?

Xavier Pons, Valérie Lincot, Caroline Brottet-Aiello, Marianne Woollven

Entretiens Ferdinand Buisson



Version numérique disponible sur

La publication des résultats de l'édition PISA en décembre 2016 a donné lieu à un certain bruit médiatique. On constate depuis quelques années un écho croissant des enquêtes internationales, qui donnent l'occasion d’étalonner les résultats ou les performances des systèmes éducatifs, pour le meilleur comme pour le pire. Quelle est l’utilité réelle de ces comparaisons internationales ? Comment sont-elles reçues et utilisées ? Suffit-il de rassembler des données de plusieurs pays pour comprendre ce qui s’y passe vraiment ?

Par ailleurs, la comparaison internationale ne se réduit pas aux grandes enquêtes de l’OCDE. Qu’il s’agisse de travaux de recherche ou d’échanges internationaux, on constate souvent que se déplacer en dehors de son système éducatif génère des effets puissants.

En dénaturalisant des façons de voir ou des façons de faire fortement ancrées dans une tradition ou une routine nationale, ces comparaisons amènent à considérer « notre » éducation sous un jour nouveau.

Comme à l’occasion de chaque Entretien, des chercheurs et des praticiens confrontent leurs visions dans l’objectif de favoriser les interactions entre recherches universitaires et pratiques professionnelles.

Xavier Pons
Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Xavier Pons
Revue française de pédagogie, n°186/2014
Les trajectoires des inspections scolaires en Europe : analyses comparatives
Ce dossier pose une question simple : comment comprendre et expliquer, dans divers systèmes éducatifs européens, la permanence, la disparition, ou la réapparition d'une forme institutionnelle spécifique et ancienne, l’inspection scolaire.