Français | English
Les théories de l'énoncé dans la grammaire générale

Les théories de l'énoncé dans la grammaire générale


Langages



Version électronique disponible sur

Cet ouvrage, inscrit dans le champ de l'histoire et de l’épistémologie des idées linguistiques, propose une enquête historique sur la constitution de l’énoncé comme niveau d’analyse pertinent pour les théories linguistiques.

Énoncé est ici un terme générique désignant une séquence linguistique perçue comme complète, supérieure au mot, et qui forme – au moins intuitivement et empiriquement – une unité de la communication. Les grammaires générales et françaises des xviie et xviiie siècles thématisent l’énoncé et en font la théorie, au moyen d’un réseau terminologique et notionnel associant proposition, période, phrase, unités alternativement conçues comme concurrentes, redondantes ou complémentaires.

Cette étude s’attache aux modalités d’élaboration d’un statut syntaxique pour ces unités, ainsi qu’à la transformation du domaine d’objets de la grammaire qui en a résulté.

Valérie Raby

Valérie Raby est maître de conférences HDR à Sorbonne Université et membre du laboratoire d'Histoire des théories linguistiques (CNRS/Paris-Diderot). Ses travaux portent sur l’histoire des théories syntaxiques en France entre xvie et xixe siècles, sur les relations entre grammaire générale et grammaire particulière, et sur l’écriture de l’histoire des savoirs linguistiques. Elle dirige la revue Histoire Épistémologie Langages.

Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Sylvie Archaimbault, Jean-Marie Fournier, Valérie Raby
Langages
Une cinquantaine d'articles variés, dédiés à des langues et/ou des périodes diverses, sont ici réunis dans un hommage à Sylvain Auroux, philosophe et historien des sciences du langage, qui a construit l'armature tout à la fois intellectuelle, méthodologique et institutionnelle de ce champ.