Français | English

Crise et pensée de la crise en droit. Weimar, sa république et ses juristes




Existe-t-il des « pensées de crise » ? La brève existence de la République de Weimar (1919-1933) fut une crise permanente, objet d’une constante réflexion de la part de ceux qui en étaient les acteurs. Parmi les juristes dont cet ouvrage analyse les œuvres (Schmitt, Kelsen, Heller, Binder, Thoma, Triepel…), le débat est politique autant que théorique, car ils sont convaincus que le régime vit une crise si profonde que seules des transformations radicales pourront en venir à bout. Ainsi, la pensée juridique de Weimar est, à tous les sens du terme, une pensée de la crise : une pensée conduite en régime d’exception.

Jean-François Kervégan
Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Jean-François Kervégan
La Croisée des chemins



Catherine Colliot-Thélène, Jean-François Kervégan
Y a-t-il une genèse spécifiquement allemande de la science de la société ? Vers la fin du XIXe siècle naît en Allemagne une sociologie (Tönnies, Simmel, Weber…) qui tient à affirmer l’originalité de son projet théorique par rapport à la sociologie...