Français | English
Mots. Les langages du politique, n°121/2019

Mots. Les langages du politique, n°121/2019

Restons groupés ! La construction discursive des relations sociales

Édité par Valérie Bonnet, Chloé Gaboriaux, Marie Plassart

Mots. Les langages du politique



 S'abonner à la revue

Retrouvez Mots. Les langages du politique sur OpenEdition Journals et sur Cairn (achat d'articles à l'unité).

Revue soutenue par l'Institut des sciences humaines et sociales du CNRS.

 

Que signifie « appartenir à un groupe » lorsque les pratiques communautaires s'estompent ou sont au contraire le prétexte d’un rejet de l’autre ? Les discours jouent à cet égard un rôle crucial : ce sont à travers eux que les individus donnent du sens à leurs relations sociales, les font naître, exister, se transformer. Les textes réunis dans ce dossier visent à rendre compte de ces constructions discursives. Elles se donnent à voir dans la mise en question, par les locuteurs eux-mêmes, des dénominations qui réfèrent aux groupes – par exemple pieds-noirs, harkis ou Algériens dans l’article de Mailys Kydjian – ou des désignations du lien censé les unir – la « nationalité » dans l’article de Suzanne Forbes et Anna Plassart ou le « patriotisme » dans celui de Marie Plassart. Elles peuvent même être saisies au croisement des deux dimensions, comme dans le cas d’Amnesty International, en quête d’un principe de regroupement – l’« expertise » ou l’« engagement » ? – à même d’atténuer les distinctions entre le groupe des « salariés » et le groupe des « bénévoles » (Amaia Errecart). Elles apparaissent enfin, de manière à la fois plus individuelle et plus indirecte, dans les dispositifs énonciatifs auxquels les individus ont recours lorsqu’ils évoquent leurs relations à des collectifs, comme le montre Thomas Liano à propos de Jean Genet et des Black Panthers.

Valérie Bonnet
Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Valérie Bonnet, Albane Geslin
Ce volume constitue un aperçu de la vitalité de la recherche en matière d'analyse des discours circulant par les controverses écologiques ou environnementales, recherche qui s’intéresse tant aux niveaux lexical, discursif qu’argumentatif. Les articles proposés analysent diverses controverses mais aussi la perception de l’avenir qu'ont les citoyens.



Valérie Bonnet, Roland Canu
Mots. Les langages du politique, n°115/2017
Les discours de la crise économique
Les discours publics abondent de paroles expertes et profanes sur la crise économique, contribuant à construire les représentations de celle-ci. Ce dossier revient sur certains d'entre eux à partir d’approches et d’outils s’inscrivant au croisement des sciences du langage, de la science politique et de la sociologie.



Valérie Bonnet, Henri Boyer
Mots. Les langages du politique, n°111/2016
Normes et usages de la langue en politique
Ce dossier rassemble des textes qui se proposent d'analyser les fonctionnements de la variation linguistique du français en discours politiques et médiatiques dans son rapport aux normes et aux évaluations qu'elles autorisent.



Valérie Bonnet, Hugues Constantin de Chanay, Dominique Desmarchelier
La référence aux partis politiques au moyen de leur couleur emblématique semble être une pratique courante du discours politique et journalistique. Les adjectifs de couleur, utilisés comme tels ou comme substantifs (les Verts) ou adverbes (voter rouge), ponctuent l'histoire politique des deux derniers siècles



Valérie Bonnet, Dominique Desmarchelier