Français | English

Sociologies économiques française et chinoise : regards croisés

Édité par Laurence Roulleau Berger, Shi ding Liu

De l'Orient à l'Occident



 Version électronique disponible sur

La sociologie économique s'est constituée assez rapidement en Chine, comme précipitée par les grandes transformations économiques, sociales et historiques. Elle y constitue comme en France un champ dominant où des questions théoriques et épistémologiques centrales sont posées.
Dans cet ouvrage, sociologues français et chinois partagent des intérêts spécifiques et croisent pour la première fois leurs regards sur différents objets de recherche : institutions économiques et ordres productifs ; gouvernements locaux, réseaux sociaux et régulations intermédiaires ; dominations et résistances sur les marchés du travail ; genre et travail ; marchés, valeurs et conventions ; confiance, échanges économiques et interactions sociales ; innovation et réseaux productifs. Si, dans un premier temps, les influences de la sociologie américaine ont largement joué sur la construction des nouvelles sociologies économiques française et chinoise, ces dernières se sont progressivement autonomisées et des savoirs situés se sont élaborés. Les frontières des sociologies économiques en Chine et en France se dessinent à partir de trajectoires scientifiques spécifiques, d'une diversité de postures et des sciences de terrain ; elles définissent des espaces théoriques et méthodologiques « propres » et « partagés ».
Fruit d’un travail académique pionnier, cet ouvrage propose une approche croisée inédite des sociologies économiques française et chinoise.

Laurence Roulleau Berger
lien IdRef : 028593693

Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Laurence Roulleau Berger, Liu Yuzhao
De l'Orient à l'Occident
How to build a Post-Western theory, based on the sociology of migration in France and in China? Where do Western and Non-Western theories converge, and how do common and situated knowledge coexist and interlock? This book is Based on French and Chinese research experiences in the field of migration.