Français | English

Le mythe monothéiste Une lecture de L'Homme Moïse et la religion monothéiste de Sigmund Freud




« Le mythe est le pas par lequel l’individu sort hors de la psychologie des masses » a écrit Freud. Une lecture juxtalinéaire de L’Homme Moïse et la religion monothéiste montre comment l’invention des deux Moïse et du meurtre du premier fournit à Freud un instrument mythique, qui lui permet de s’écarter des cultures monothéistes juive et chrétienne, tout en y demeurant, et de devenir leur analyste. L’Homme Moïse apparaît ainsi comme un grand texte sur le narcissisme et sur les Constructions dans l’analyse.

Michèle Porte

Michèle Porte, Jacek Szyrmer
Mémoire de la science. Le dix-septième siècle
2 : La naissance du mètre – L'invention du vide



Michèle Porte, Jacek Szyrmer
Mémoire de la science. Le dix-septième siècle
1 : Les événements – Les instruments – L'invention du temps





Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Passion des formes
Dynamique qualitative, sémiophysique et intelligibilité À René Thom
Voici la révolution des mathématiques qualitatives ! Elle est ici célèbrée en un feu d'artifice singulier : de l’actualité d’Aristote à la nouvelle géométrisation de la physique quantique. Ces quarante-cinq contributions à la science des formes et des...