Français | English
Capital culturel et inégalités sociales

Capital culturel et inégalités sociales

Morales de classes et destinées sociales

Préface de Stéphane Bonnery

Bibliothèque idéale des sciences sociales



Uniquement disponible en Version électronique sur 
À paraître en version papier le 20 avril 2023
 

La (re)parution dans la Bibliothèque idéale des sciences sociales (Bi2S) de l'ouvrage de Georges Liénard et Émile Servais donne enfin à connaître à la communauté scientifique une enquête injustement méconnue. En effet, s'il a été publié en 1978 en Belgique aux éditions Vie ouvrière, ce livre a peu circulé en France. Il s'agit donc presque d'y donner accès pour la première fois. Issu d'une thèse de sociologie réalisée en binôme, il rend compte de l’une des premières enquêtes sur la socialisation des enfants conduite au domicile des familles de différentes classes sociales.

La nouvelle préface de Stéphane Bonnéry, après celle originelle de Jean Remy et Jean-Claude Chamboredon, ainsi que la postface de Georges Liénard, Éric Mangez et Hugues Draelants soulignent son caractère précurseur pour la sociologie de l’éducation et des enfants.

Étude de la variation des formes de socialisation selon la position sociale, le livre est une tentative pour lier une ethnographie des pratiques éducatives dans les différentes classes et une sociologie des morales de classe. À partir de la description de la socialisation, de la perspective temporelle où elle s’inscrit, des représentations de l’avenir objectif qu’elle suppose, de la vision du travail et de la position sociale de la famille qui l’accompagne, l’analyse sociologique tend à montrer en quoi l’apprentissage social est aussi un apprentissage de la position sociale, la socialisation une intériorisation de la position sociale.