Français | English
Sociologie d'un grand équipement scientifique

Sociologie d'un grand équipement scientifique

Le premier synchrotron de troisième génération

Vincent Simoulin
Préface de Dominique Vinck

Sociétés, Espaces, Temps



Version électronique disponible sur

L'ESRF est le premier synchrotron de troisième génération construit dans le monde, quelques années avant ses homologues américain et japonais. Il offre à ce titre une occasion d'examiner la façon dont est créé un équipement scientifique novateur et les partenariats et coopérations que cela implique. Tel est l'objectif de cet ouvrage qui repose sur trois enquêtes conduites en 1992, 1996 et 2005 et embrasse ainsi aussi bien la phase de construction que celle de l'exploitation. Par son caractère européen l’ESRF constitue en outre un terrain dont l’étude contribue à une meilleure connaissance des processus d’européanisation des sociétés contemporaines. Le synchrotron est enfin un instrument accessible à des utilisateurs très éloignés, voire parfois totalement néophytes, de la physique des hautes énergies typiquement incarnée par l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN). Il nous permet de décrire un autre monde de la recherche, peut-être plus typique et plus représentatif de l’avenir, en ce qu’il est moins autonome et plus divers.

Vincent Simoulin est professeur de sociologie à l"université de Toulouse II Le Mirail et directeur du CERTOP (Centre d'étude et de recherche Travail Organisation Pouvoir, UMR 5044). Ses recherches portent sur la sociologie des sciences, la gouvernance, les modalités de l'européanisation et les pays nordiques.