Français | English
La philosophie politique de Rousseau

La philosophie politique de Rousseau

Roger D. Masters

La Croisée des chemins



Dans cet ouvrage, publié à Princeton en 1968 (The Political Philosophy of Rousseau), Roger D. Masters se propose d'analyser la pensée de Rousseau, qu'il considère comme un système cohérent centré sur l’idée de bonté naturelle de l’homme. Voyant dans le Contrat social un développement du système plutôt que son noyau, il met en évidence la profonde cohérence qui relie toutes les parties du traité, à partir de la distinction entre les principes du droit politique et les maximes de gouvernement.

Salué par Victor Goldschmidt : « le seul livre, à ma connaissance, à entreprendre l’étude du système, en se conformant strictement aux intentions de l’auteur et en essayant – ce qui est plus difficile qu’il n’y paraît – de penser à la suite de l’auteur et avec lui » (Anthropologie et politique), cet ouvrage n’a pas connu jusqu’à présent, auprès du public français, le rayonnement qu’il mérite. Sans équivalent par son ampleur, la rigueur de ses analyses et la traversée qu’il effectue de l’ensemble du corpus politique rousseauiste, il constitue un ouvrage de référence indispensable, qui réussit ce tour de force de s’adresser aux étudiants qui abordent pour la première fois l’œuvre de Rousseau, tout en ouvrant des perspectives passionnantes au spécialiste.