Français | English
Phénoménologie et marxisme

Phénoménologie et marxisme

Perspectives historiques et legs théoriques

Edited by Matteo Vincenzo Alfonso, Pierre-François Moreau

La croisée des chemins



Les rapports entre marxisme et phénoménologie ont constitué un axe fondamental du débat culturel européen, dans les années 1960 et 1970. Dans la France de l'après-guerre, Sartre et Merleau-Ponty faisaient déjà référence, sur le plan de la fondation théorique, à la tradition phénoménologique de Husserl et de Heidegger, et sur le plan de l’engagement civil, au marxisme. Tran Duc Thao, élève de Merleau-Ponty, mettra en place dès 1951 une première synthèse de ces deux paradigmes dans son Phénoménologie et matérialisme dialectique. Onze années après, Jean-Toussaint Desanti reviendra sur l’exigence d’une convergence entre phénoménologie et marxisme. En Italie, puis en Allemagne, d’autres tentatives vont émerger. Ce volume a pour ambition de proposer une synthèse sur le sujet. Il vise également à promouvoir une première réflexion historique sur le courant philosophique qui, pendant au moins deux décennies, a occupé la scène intellectuelle, et à évaluer son héritage dans le débat contemporain.