Français | English

Laboratoire italien. Politique et société n°12/2012

La vie intellectuelle entre fascisme et République 1940-1948

Édité par Antonio Bechelloni, Christian Del Vento, Xavier Tabet

Laboratoire italien



Dans cette nouvelle livraison de Laboratoire italien, il s'agit de réexaminer la problématique, désormais classique, de la continuité/rupture entre fascisme et République. Le dossier porte essentiellement sur la reconstruction de la période de la transition envisagée du point de vue de l'histoire des intellectuels, et plus largement à travers ce que l’on peut appeler la « vie intellectuelle ». On évoque ainsi, en premier lieu, certaines des principales cultures de l’Italie républicaine en les considérant sur leurs versants politiques, philosophiques, littéraires, mais aussi juridiques. On retrace ensuite, en deuxième lieu, un ensemble de parcours individuels, des années de la guerre à l’immédiat après-guerre. Enfin, en troisième lieu, on tente de montrer la façon dont les relectures de certains classiques italiens, entre fascisme et République, permettent de mieux saisir les évolutions de l’histoire des idées, ainsi que les raisons intellectuelles, parfois contradictoires, qui furent à l’origine de l’adhésion aux valeurs démocratiques de l’après-guerre.

Christian Del Vento

Né à Sanremo (Italie) en 1969, Christian Del Vento a suivi des études littéraires, d'abord à l’université, puis à l’ENS de Pise, où il a préparé son doctorat ès lettres, consacré à Ugo Foscolo. Il a enseigné à l’ENS de Saint-Cloud (1998-2000), puis dans les universités de Caen (jusqu’en 2009) et Grenoble 3 (2009-2012), où il a porté le projet de Master binational Études françaises‒Études italiennes, en collaboration avec l’université de Padoue (lauréat du programme VINCI 2010). Il est actuellement professeur à l’université Sorbonne Nouvelle, où il enseigne la littérature et la culture italiennes modernes et contemporaines. 

Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Philippe Audegean, Christian Del Vento, Pierre Musitelli, Xavier Tabet
Le bonheur du plus grand nombre
Beccaria et les Lumières
La Croisée des chemins
Cet ouvrage porte sur la signification des Délits et des peines (1764), œuvre fondamentale dans l'Europe des Lumières. Les contributions, rédigées par les spécialistes de Beccaria jettent un éclairage indispensable à la connaissance du droit pénal moderne et à la diffusion de ses idées qui prévalent encore dans le monde contemporain.



Christian Del Vento, Jean-Louis Fournel