Français | English
Migration chinoise et compétitions urbaines à Dakar

Migration chinoise et compétitions urbaines à Dakar

Cina Guèye

De l'Orient à l'Occident



Cette recherche, au croisement de la sociologie urbaine et de la sociologie économique, se focalise sur la compétition dans l'espace urbain dakarois entre différentes catégories d’acteurs en situation de coprésence : des groupes de Chinois déterritorialisés évoluant dans l’activité commerciale et des jeunes acteurs locaux ; cordonniers et commerçants de rue.

Cette recherche les appréhende comme les acteurs d’une mondialisation « par le bas » qui, travaillant discrètement dans l’espace public, bousculent l’ordre des hiérarchies imposées par la société salariale en participant à la constitution de nouvelles hiérarchies économiques, sociales, et en établissent de nouvelles relations de pouvoir.

Au-delà de la démonstration du jeu de cette pluralité d’acteurs économiques locaux, l’ouvrage invite également au dépassement des poncifs habituels sur ces derniers – désignés par les expressions péjoratives « baol-baol », « kaw-kaw » – à travers l’intérêt accordé à la variété de leurs compétences, à la diversité des parcours, aux identités sociales et professionnelles.

L’ouvrage s’adresse notamment aux chercheurs en sciences sociales intéressés par les formes prises par la « mondialisation non hégémonique » dans le contexte africain, et par la petite production marchande urbaine et ses évolutions récentes.