Français | English
Lire l'humain

Lire l'humain

Aragon, Ponge : esthétiques croisées


Signes



Version électronique disponible sur

Confronter les œuvres d'Aragon et de Ponge revêt des enjeux littéraires, politiques, anthropologiques. Ces deux figures des lettres du xxe siècle, liées aux avant-gardes, de Dada et du surréalisme (Aragon) à Tel Quel (Ponge), ont partagé fugitivement, durant la période de la Résistance, l'engagement communiste. Leur divergence croissante dans l’après-guerre et l’inversion relative du prestige symbolique accordé à chacun constituent un objet d’investigation dont l’intérêt dépasse les cas respectifs.

L’enquête et la réflexion proposées dans ce livre s’attachent à situer les pratiques esthétiques selon un parcours en six parties qui associe à l’histoire littéraire les outils de la théorie de la lecture. À l’intertextualité, désormais classique, est ajoutée la notion d’arrière-texte (aux connotations aragoniennes), qui met au jour certains ressorts cachés de l’écriture-lecture. Il s’agit aussi, dans un esprit cette fois proche du lexique pongien, de prolonger une parole d’écrivain-lecteur en une contre-parole de lecteur-écrivant.

S’immiscer dans ce dialogue à distance, ce n’est pas seulement essayer de comprendre ce qui différencie et relie en profondeur les œuvres, c’est aussi, peut-être, par l’oscillation entre ces deux régimes de lecture littéraire, tenter d’élaborer, pour son propre compte, une pensée de l’humain.

Alain Trouvé

Alain Trouvé, maître de conférences de littérature française du xxe siècle (HDR) à l'Université de Reims, théoricien de la littérature et de la lecture, est membre du CRIMEL (Centre de recherches sur les modèles esthétiques et littéraires). Il a publié notamment Le lecteur et le livre fantôme (Kimé, 2000), Le roman de la lecture (Mardaga, 2004), ainsi qu'un volume de synthèse à trois mains, L'arrière-texte (Peter Lang, 2013).


Alain Trouvé
Signes
A-t-on jusqu'à présent lu les romans d’Elsa Triolet autrement qu’à travers le prisme des mythologies célébrant ou dénonçant la Muse, l’égérie rouge ? Ce livre voudrait faire percevoir dans les failles et les blancs du tissu romanesque l’empreinte de...