Français | English
Education et Sociétés, n° 29/2012

Education et Sociétés, n° 29/2012

L'Europe : une mise en ordre cognitive ?

Édité par Roger Dale, Jean-Louis Derouet

Éducation et sociétés - Revue internationale de sociologie de l'éducation



Ce numéro inaugure une nouvelle formule dans la mesure où le dossier qu'il publie paraît parallèlement en français dans Education et Sociétés et en anglais dans Globalisation, Education and Societies. Ce dossier est issu d'un colloque, "La sociologie de l'éducation et les recompositions de l'Etat à l'heure de la globalisation et de la construction européenne" organisé les 22 et 23 novembre 2010 par ce qui était encore en France l'Institut national de recherche pédagogique (INRP). Le but du colloque était de faire le point sur les recompositions de l'Etat éducateur, une dizaine d'années après les premières mesures qui ont amené la mise en place d'un espace éducatif européen : la déclaration de la Sorbonne (1998), la conférence de Bologne (1999), la conférence de Lisbonne en 2000. Il s'agissait bien sûr d'étudier les déplacements des échelles de gouvernement : qu'est-ce qui se joue désormais à l'échelon local, à celui des nations, des "grands espaces" comme la Communauté européenne, dans la concurrence internationale, etc. Surtout, l'objectif était de faire le point sur les recompositions de l'Etat post-providence et les différentes formes que prend la recherche d'une troisième (Giddens 1998), voire d'une quatrième voie (Hargreaves & Shirley 2009), entre libéralisme et socialisme, Etat, marché, reconnaissance des différences (Derouet & Normand 2011).