Français | English
Tracés, hors-série 2017

Tracés, hors-série 2017

Traduire et introduire les sciences sociales d'Asie orientale


Tracés



S'abonner à la revue

Retrouvez Tracés sur journals.openedition.org

Revue soutenue par l'Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS.

Le numéro offre la traduction et l'analyse comparée de trois textes singuliers issus des sciences sociales d’Asie orientale. Écrite en japonais par l’architecte et l’ethnologue urbain Kon Wajirô en 1927, la première traduction revient sur l’expérience graphique et savante conduite par Kon dans les rues de la ville en cours de reconstruction après le séisme de 1923 pour étudier les pratiques quotidiennes de ses contemporains. Le dossier est l’occasion de replacer cette œuvre dans l’histoire des sciences japonaise, et la comparer avec les inventaires du quotidien européens. Le deuxième dossier revient sur l’œuvre du politiste Yu Keping, à partir d’une traduction du chinois d’une synthèse sur les innovations gouvernementales publiée en 2010. Il est l’occasion de proposer une analyse sur la science politique et sur la réalité des réformes de la gouvernance locale en Chine, au miroir de la démocratie européenne. Le dernier texte, publié en 2013 en coréen par la sociologue du droit Yang Hyunah, porte sur le recours constitutionnel contre le délit d’avortement en Corée du Sud qu’elle éclaire par une analyse de l’expérience féminine des pratiques abortives. Son analyse est replacée dans une histoire de l’encadrement légal de l’avortement et des mouvements féministes en Corée du Sud et au Japon, mise en regard de l’histoire française et au miroir d’une réflexion psychanalytique. Le numéro se clôt par une analyse historique et épistémologique de la traduction en français des sciences sociales d’Asie orientale.

Olivier Allard
Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Olivier Allard, Matthew Carey, Rachel Renault
Alors que la confiance est de longue date un objet d'investigation légitime des sciences humaines et sociales,son antonyme, la méfiance, est relativement rarement analysé pour lui-même. Le présent numéro souhaite au contraire la construire comme un objet propre d'investigation.



Olivier Allard, Guillaume Calafat, Natalia La Valle
Tracés, hors-série 2014
Traduire et introduire : Calveiro / Smail / Strathern
Ce hors-série de Tracés repose sur l'idée que l'espace universitaire est mondialisé mais loin d’être homogène pour autant : si beaucoup de travaux étrangers sont (plus ou moins) accessibles aux chercheurs français, ils ne sont pas tous également lus et discutés. Il y a donc un intérêt à débattre spécifiquement de l’œuvre d’auteurs étrangers.